Tourisme

Périgord, le pays de l’Homme…

Au sein de plateaux calcaires creusés par les rivières, le Périgord a su offrir aux hommes depuis la préhistoire une multitude de nids.

Depuis, les hommes se sont succédés… les châteaux et les villages de charme dont les murs de pierre ocre et les toits de lauze ont traversé les époques restent aujourd’hui ancrés dans le paysage.

Mais vous pensez peut-être que le tableau paraît trop beau, venez donc découvrir par vous-même le pays de l’Homme.

Château et parc botanique de Neuvic (à 5 kms)

Edifié en 1520, le long des berges de l’Isle, ce château parfaitement conservé mérite le détour. La visite guidée vous permet de revivre le terrible meurtre du Marquis de Saint-Astier, les mensonges rocambolesques de la fausse Marquise et de découvrir l’âme d’un Monument Historique classé.

Construit sous la Renaissance, le château comporte également des éléments médiévaux et du 18e siècle: fenêtres à meneaux, mâchicoulis, chapelle, salles voûtées, cheminée monumentale…

Créé en 1993, le Parc Botanique vaut bien également une petite promenade… Ce parc regroupe des collections d’arbres et d’arbustes sur une superficie de 6 hectares. La visite vous permet de découvrir, à votre rythme, la diversité des formes, des couleurs et des parfums du monde végétal.

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac (à 100 kms)

Pionniers en Dordogne, les Jardins du Manoir d’Eyrignac ont été les premiers jardins à ouvrir au public en 1987. Monuments Historiques XVIIe et XVIIIe siècles, ils sont un des joyaux de l’architecture végétale à la Française, où toutes les tailles sont faites à la cisaille à main.

Ce lieu enchanteur mêle la grandeur des perspectives de verdure et l’intimité du Manoir du XVIIe siècle.

La grotte de Lascaux II (à 85 kms)

Elle fut découverte le 12 Septembre 1940 par quatre jeunes gens partis à la recherche de leur chien disparu dans un trou provoqué par le déracinement d’un arbre. L’instituteur de Montignac, averti de cette découverte alerta aussitôt l’abbé Breuil, qui vint sur place et fit une étude minutieuse de cette grotte qu’il baptisa « la Chapelle Sixtine du Périgordien ».

La grotte est composée de deux grandes salles, et de galeries plus ou moins larges, ornées d’environ 1500 gravures et 600 dessins peints en jaune, rouge et noir. Les peintures et gravures représentent des taureaux, des chevaux, des cerfs, des bouquetins, mais aussi des félins, un renne, un ours, un rhinocéros et un animal fantastique, tous accompagnés de points et de motifs géométriques dont la signification est inconnue.

Classée monument historique, la grotte est inaugurée en 1948, mais les peintures commencèrent à se détériorer, en cause l’effet du gaz carbonique et la pénétration de l’humidité. La grotte fut définitivement fermée au public en 1963.

Dix ans plus tard, le projet Lascaux II voit le jour. Ce fac similé est situé à 200 m de la grotte originale. Une véritable prouesse technologique et une grande rigueur scientifique ont permis de recréer l’atmosphère de la cavité originale.

Sarlat, capitale du Périgord Noir (à 95 kms)

La réputation mondiale de Sarlat est liée à sa riche histoire depuis le Moyen-Age. L’évolution au cours des siècles lui a légué un patrimoine d’exception.

Son classement en tant que Ville d’Art et d’Histoire confirme sa grande qualité architecturale. Sarlat est aussi connue pour détenir la plus forte densité en monuments historiques et classés. Ses ruelles du Moyen-Age et ses grandes places ensoleillées, particulièrement animées les jours de marchés, offrent un cadre de vie des plus agréables.

Venez découvrir les charmes de cette cité médiévale aux accents occitans.

Office du tourisme de Neuvic sur l’Isle

Pour plus d’idées sur ce que l’on peut faire dans la région, rendez-vous sur le site de l’Office du tourisme de Neuvic.